L'art du cinéma consiste à  s'approcher de la vérité des hommes, et non pas à  raconter des histoires de plus en plus surprenantes.

Jean Renoir

Les Travailleu(r)ses du sexe

logo Films Grain De Sable

« Plus de caresses, moins de CRS ! », tel fut le slogan inédit que les membres d'un nouveau collectif de travailleu(r)ses du sexe, baptisé «Les Putes», ont scandé le samedi 18 mars 2006 sous les fenêtres du Premier ministre à l’issue d’une manifestation inaugurale : la « Pute Pride ».

Bien que passée inaperçue, avec ses 500 manifestant(e)s regroupées place Pigalle, car tenue le même jour que l’énorme manifestation contre le CPE avec plus d’un million de personnes, elle fut néanmoins la marque d’un nouveau type de revendication chez les prostituées, celui de revendiquer l’activité prostitutionnelle comme un métier avec ses droits et ses devoirs.

Il existe une prostitution forcée qui s'exerce dans la contrainte et qu’il faut combattre car elle est dominée par le "phénomène mafieux". Depuis longtemps, les prostituées ont droit à l’amalgame entre prostitution et exploitation sexuelle qui porte physiquement et psychologiquement atteinte aux femmes, et qui considère leur corps comme une marchandise pouvant être achetée et vendue. Mais la prostitution est aussi, selon plusieurs associations de prostituées "une activité humaine" que l'on doit libérer de ses anciens asservissements sacrés, culpabilisateurs et répressifs. Le jour de la manifestation elles et ils ont adressé une lettre à Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, pour poser les risques d’une politique abolitionniste.

À force de s’entendre dire sans arrêt qu’elles ne sont que des marchandises, des corps qui se vendent, qu’elles ne se respectent pas, qu’elles auraient nécessairement été violées dans leur enfance, qu'il faut les réinsérer, qu’elles n’ont aucune conscience de ce qu’elles font, qu’elles portent atteinte à leur dignité, à leur santé psychique, beaucoup de prostituées considèrent que les abolitionnistes ont fini par briser des vies. Cet abolitionnisme est alors vécu par ces femmes et ces hommes comme une forme de maltraitance psychologique.

Pour les abolitionnistes, elles ne seraient acceptables que malheureuses afin de confirmer l'image qu'elles veulent donner d’elles. Mais si l'une d'entre elles se rebelle et revendique sa liberté de se prostituer, de disposer librement de son corps, elle sera de suite taxée : « non représentative, égoïste, salope, nymphomane forcément perturbée, légitimant les viols ». Une personne qu'il faut nécessairement punir : contrôle fiscal, retrait de la garde des enfants, amendes et PV, humiliations, harcèlement policier, expulsions, sans retraite, ni sécu. Aucun droit ne leur est accordé.

Peut-on questionner cette morale qui prétend interdire d’avoir une sexualité en dehors du couple, de sentiments amoureux avec des inconnus, avec ou sans désir, avec ou sans plaisir, ou juste par intérêt ?

S‘il faut lutter efficacement contre le proxénétisme et les réseaux de traite, les politiques devraient peut-être aider les prostituées à obtenir un statut de travailleuses indépendantes avec l’application des droits et des devoirs assimilés.

Les prostituées veulent lutter, à leur manière, contre toute forme d’exclusion sociale, contrairement aux abolitionnistes qui voudraient les exclure de la société. Ce n’est pas en voulant éradiquer la prostitution qu’ils les aideront. Elles ne veulent pas être éradiquées. Elles veulent seulement exercer leur métier dans les meilleures conditions possibles.

C’est en sortant la prostitution de la clandestinité qu’elles pourront aider des personnes victimes de traite et qu’elles pourront s’appuyer sur des droits aujourd’hui inexistants en France.

Retour

Envoyer votre commentaire

Commentaires

  • http://www.cialisdelightful.com/#Owerworreique - http://www.cialisdelightful.com/#Owerworreique - cialis drugstore cialis
    <a href=http://www.cialisdelightful.com/#Owerworreique>cialis overnight</a>

    De : Owerworreique - le 18/02/2013 12:22pm (il y a 5 années )

  • http://www.cialisltd.com/#www.films-graindesable.com - cialis http://www.cialisltd.com/#www.films-graindesable.com - cialis store
    <a href=http://www.cialisltd.com/#www.films-graindesable.com>how can i buy cialis</a>

    De : cialisionileanaeria - le 06/01/2013 11:09pm (il y a 5 années )

  • bon... y faut bien que je le signe moi aussi

    j'm ce site, les createur, les participants (et moi en 1er)lol

    De : Laima - le 08/06/2012 4:02pm (il y a 5 années )

flux RSS pour les commentaires de cette page | Flux RSS pour tous les commentaires